MessageSujet: ちひろ | Little white lies Dim 3 Juil - 4:21
avatar
POSTES : 59
MÉTIER/OCCUPATION : Je t'aime, et toi ?
Voir le profil de l'utilisateur

SURNOM(S)
Chi', Chichi', Chiche, Chichichou, Chibi, Chichou, la Tchatche, tout ce qui vous passe par la tête. Simplement, attendez-vous à des remontrances si le surnom en question ne lui plaît pas.
ÂGE
19 ans
ANNIVERSAIRE
le 28 novembre
CITÉ
Amenti
MÉTIER/OCCUPATION
étudiante en histoire de l’art, papillon; ses études l'intéressent, mais ses travaux sont rarement conformes aux attentes bien définies des enseignants. Elle ne laisse aucunement leurs reproches ternir l'amour qu'elle voue à l'art.
RACE
humaine
RÉSIDENCE
un petit appartement, en colocation avec Evangéline Dias.
SITUATION FINANCIÈRE
Modeste, petits boulots, aidée par ses parents
SITUATION MARITAL
célibataire, papillon
ORIGINE(S) ANCIENNE(S)
japon(i)aises, norvégiennes
LANGUE(S) PARLÉE(S)
anglais et japonais avant tout puis quelques rudiments en français. Peu importe la langue, les paroles de Chihiro sont constamment agrémentées de "nanka", de "eto", de "ano" et enfin de "are ?" intempestifs; difficile de savoir si ce sont là des floraisons intentionnelles ou non.
IN MY HEAD
__________________________________________

Chihiro, ses chandails et ses sourires trop larges. Chihiro et ses cheveux qui vous chatouillent désagréablement la peau. Chihiro et sa voix un brin nasillarde et théâtrale, bien trop expressive pour que les doux mots qu’elle véhicule soient absolument sincères. Chihiro et ses rêves bigarrés. Oh mais Chihiro, sais-tu seulement que jamais ces rêves ne seront réalisés ? Et la voilà qui vous gratifie de son regard chargé de reproches; que pourriez-vous bien en savoir, après tout ? Ces myriades de timbres et d’enveloppes qu’elle achète, ces lettres qu’elle noircit de ses récits frivoles, ces métaphores et ces paragraphes sibyllins, à même d’en ennuyer plus d’un. Ces adresses dont elle fait la collection et qu'elle obtient de manière plus ou moins légale. Ce courrier qu’elle envoie et que ses correspondants lisent avec délectation, du moins elle l’espère. Non; tout cela n’est pas vain. Elle en est persuadée. Sans doute, faut-il lui répondre, de la manière la moins évasive possible si l’on ne veut pas courroucer la demoiselle. Ce qu’elle tire de tous ces échanges ? Une belle et gracile écriture, mais surtout des nouvelles d’ailleurs. De quoi donner à ses journées le brin d’étincelles qui leur fait défaut, sauf le respect qu’elle doit à tous les êtres qui peuplent son quotidien. Parce que si Chihiro aime coucher son existence à travers moult pages et cartouches d’encre, elle raffole plus encore des mémoires qu’elle extorque sans gêne aucune à ces inconnus qui ne le sont plus. La brune collectionne des souvenirs et des fables qui ne lui appartiennent pas, elle se les approprie, les chérit. Et ce, parfois plus que ce qu’en font leurs - ô combien indignes - détenteurs eux-mêmes. Peut-être vous surprendra-t-elle, à comprendre mieux que vous votre propre existence, ou bien à lui trouver des allures que jamais vous ne lui auriez soupçonné - ou encore à vous substituer vos souvenirs, les racontant comme s'ils étaient siens. Un fin met, même pour la dilettante qu’elle est. Dans un coin de l'appartement, une boîte à thé, héritage d’un lointain ancêtre. Elle y conserve ces morceaux de papier si particuliers et si chers à ses yeux. Ils y sont artistiquement amassés; elle ne se donne pas la peine de les trier; ce serait aussi inutile que de s’arrêter sur ses propres pensées pour les organiser. C'est tellement plus exquis d’y plonger une main pour en ressortir au hasard un récit et de sentir les lettres -ses lettres- lui chuchoter contre la peau.

Et puis il y a cette épaisse pochette brune, adossée à une paroi de la boîte. La Pochette de Yuri. C’est ainsi qu’elle se nomme. Elle renferme les correspondances que Chihiro a pu avoir avec ce dernier, à qui la jeune femme réserve ce petit écrin privilégié. Que fait-elle des lettres de Yuri ? Elle les lit et les relit, et ce, même si cela fait bien deux ans que le jeune homme a quitté le sol de Zirnitra pour fouler celui de la joyeuse cité dorée. La cité rouge et ses ouvrages d’art, quant à eux, c’est un peu cet eden - du moins dans ses pensées - que Chihiro rêve d’un jour explorer. C’est bien pour cela qu’elle ne tarit pas de questions enthousiastes adressées à son ami à tout bout de champ.  

Chihiro et sa gourmandise de mots et de paroles; ne craignez pas d’en faire du zèle en sa compagnie; ce ne sera jamais assez. Elle saura en outre, soyez-en certain, vous tirer les vers du nez. Mais rassurez-vous; peu de gens peuvent se targuer de n’avoir aucun plaisir à se confier à Chihiro. Elle se pend passionnément à chacun de vos dires, à vos lèvres, à tout ce que vous voudrez bien lui raconter - et plus encore. Peu importe s’il s’agit de mensonges, de fariboles, de belles paroles; à cheval donné, on ne regarde pas les dents. Chihiro ne demande qu’à rêver, si vous daignez l’y aider. En contrepartie, probablement qu’elle exigera de vous que vous l’écoutiez d’une oreille au moins tout aussi attentive, quand bien même ses histoires pourront vous sembler rocambolesques, et même mensongères. Triomphante et impunie, pas tracassée pour deux sous, elle met au ban les conventions. Avec tout le monde. Pas de discrimination. Les enfants n'y échappent pas. De temps en temps Chihiro se débrouille pour dénicher une requête de babysitting. Fables et chantages sont au menu. On ne change pas une équipe qui gagne, après tout et le chantage, on pourra en dire ce qu'on veut, ça marche du tonnerre avec les enfants. Et Dieu sait que Chihiro peut être extrêmement convaincante, son spectre de promesses s'étendant du plus doux "Endors-toi et je te raconterai la suite demain, c'est promis" au terrible "Si tu ne dors pas immédiatement les onis viendront te manger tout cru". Ses humeurs forment elles aussi un joli spectre coloré. Chihiro est instable, insatiable et capricieuse, exigeante et versatile. On pourrait dire qu'elle sait s'adapter, tout comme l'on peut affirmer que l'on peine à deviner quelle mouche va la piquer, d'un moment à l'autre. Cependant s'il y a une chose qui est constante chez la jeune brune, c'est les nimbes d'humour qui l'enveloppent. Même lorsqu'elle n'en n'a pas l'intention, Chihiro fait rire, par ses interjections et ses mimiques adorables et farfelues, elle tient à ses jeux de mots et d'esprit, tant et si bien qu'ils la suivent même dans ses moments de colère ou de chagrin. Tantôt vous sert-elle du "ah mon p'tit, si tu savais !", armée d'une gestuelle grégaire et vive à se tordre de rire, tantôt elle vous charme à coups de sourires et de tendres minauderies, ou bien la voilà encore qui vous juge impunément en fronçant du nez.

L'art du paraître et les mensonges, ces vieux amis de toujours, Chihiro les connaît bien, elle les manie avec autant d’adresse que de tendresse, surtout lorsqu’il s’agit de s’extirper d’on ne sait quel pétrin. Ils sont toujours là pour elle, n’échouent jamais - ou très rarement - à la tirer d’affaire. Chihiro triche allègrement - oh de petits écarts tout au plus - elle saute de temps en temps par-dessus les portiques de métro; « je n’ai pas l’temps, je suis pressée. » vous dira-t-elle - oh non, elle n'est pas pressée - avec un petit sourire charmant et facétieux, à peine contenu, et ces prunelles pétillantes vous toisant par-dessous de longs cils. Quoi qu'il advienne, tout le monde sait bien que la Terre, et l'univers qui l'entoure, appartiennent aux innovateurs. Et les tricheurs n'en sont-ils de grands et beaux exemples ? Chihiro est une pragmatique - certains la taxeront d'opportunisme - lorsqu'une belle occasion se présente, pourquoi dévier son chemin ? Quitte à s'attirer des ennuis, elle vit au jour le jour. Chihiro est indécise; les dilemmes et les grands choix, ce n'est pas sa tasse de thé; se laisser porter par les occurrences est le remède à cela.

Chihiro est attirée par la beauté, que ce soit dans l'être humain, dans la nature ou dans les œuvres d'art. Dans ses pensées se bousculent les adjectifs et les dénominations destinées à désigner le beau. Chihiro c'est ce petit satellite, un rien envieux, qui gravite avec enthousiasme autour de vous, autour d'ouvrages, autour de chef d'oeuvres. Armée de sa bonne humeur et de ses sourires contagieux, elle en étourdit plus d'un. Sans doute est-ce en partie cette irrésistible attraction qui l'a conduit à ses études d'histoire des arts; la brune en est une mordue. Sa chambre regorge d'ailleurs d'albums, de livres, de répertoires, de vinyles et d'œuvres qui l'ont fasciné, du moins pendant un certain temps. Sa soif n'est jamais assouvie. Sitôt une œuvre posée à côté de son lit, une autre fait son apparition sous ses yeux avides et ébahis. Sitôt un chef d'oeuvre de cinéma visionné sur un écran de fortune, la voilà cavalant dans les allées d'un musée, à la recherche d'on ne sait quelle perle rare qui saura accrocher son regard. Chihiro ne demande qu'à être envoûtée et, une fois encore, à rêver.

Chihiro cavale tellement à tout bout de champs et est tellement obnubilée par sa passion pour l'art, pour l'être humain et pour les quatre-cent coups qu'elle en oublie parfois ses proches, estimant que ceux-ci sont forcément doués de dons télépathiques et qu'ils peuvent deviner à tout moment si elle est encore en vie. Généralement, lorsqu'elle leur adresse à nouveau la parole, c'est pour demander un service, ou parce qu'elle ressent soudainement le besoin de déballer sa petite existence.

Ce n'est pas une grande politisée; les patrouilles qui rôdent dans les rues d'Amanti ne lui font ni chaud ni froid; elles font partie de son quotidien, et Chihiro n'a jamais eu à faire valoir des droits qui auraient été bafoués. Elle n'est ni discrète ni prudente mais sa chance insolente lui a toujours permis d'échapper au regard des forces publiques, lors de ses petits écarts. Chihiro baisse la tête, lorsqu'elle frôle les bidonvilles de sa cité, prise d'un égoïsme dont elle a honte. Elle se dit qu'elle viendra y faire du bénévolat, un de ces jours et puis quelques minutes plus tard, là voilà qui songe à ses propres soucis, et à sa prochaine excursion. Chihiro s'informe, avide de nouvelles d'ailleurs, mais ne sait que penser de ce qu'elle entend sur les autres cités, elle, qui n'a jamais connu vraiment que son petit quartier, ses modestes balançoires, ses petites échoppes rafistolées, toujours ces trottoirs abîmés. De ce qu'elle sait, elle n'a jamais rencontré de Sover de toute sa petite existence. C'est une des rares questions qui la taraudent mais qu'elle n'ose pas poser; l'idée même de ces êtres tout droit sortis d'éprouvettes l'effraie. Si Chihiro est fascinée par la beauté, la perfection lui est source de crainte et de méfiance.


I LOOK LIKE...
__________________________________________

TAILLE : 1m62 ; POIDS : 48kg ; PEAU : douce, claire ou hâlée, en fonction de la pluie et du beau temps ; YEUX : bruns ; CHEVEUX : noirs, un carré dont la longueur varie, le plus souvent, c'est Evangeline qui les coupe, c'est une de leurs petites habitudes et Chihiro préfère économiser son argent pour d'autres activités que le coiffeur ; ALLURE : un peu comme une abeille ivre de soleil; elle papillonne par-ci par-là, freine, s'arrête devant une vitrine et puis repart, pour à nouveau s'arrêter quelques mètres plus loin ; STYLE VESTIMENTAIRE : des vêtements simples, souvent de récupération, parfois un peu trop larges, agencés avec plus ou moins de goût et de soin. Chihiro est par ailleurs une grande frileuse et s'habille en conséquence, ce qui ne l'empêche pourtant pas de sortir en bas de pyjama lorsqu'il faut faire de petites courses chez l'épicier du coin; PIERCINGS : aucun, si ce n'est ses oreilles percées ; TATOUAGES : aucun, excepté le blason doré d'Amanti, blason qu'elle arbore fièrement, tel un étendard. Si Chihiro rêve de voyages et d'épopées, elle n'en porte pas moins sa belle cité dans son coeur. D'un autre côté, ses revenus et ceux de ses parents ne lui ont jamais permis de changer radicalement de paysage.   ; CICATRICES : aucune ; MANIES : expressions faciales et gestuelle étranges et attendrissantes. Elle se permettra de temps en temps de petits pas chassés énergiques qui vous donneront envie de vous écarter en prétendant ne pas la connaître si vous n'appréciez pas les galipettes. Elle fait souvent craquer chacun de ses doigts à l'aide de ses pouces ou se frotte doucement l'arrête du nez à l'aide de son index.

Toujours armée d'un thermos de thé frais et d'un petit sac à dos lorsqu'elle part en exploration; elle boit plus de thé que d'eau naturelle, à vrai dire. Sûrement doit-elle à cela sa tonicité. Chihiro ne fait pas énormément de sport à proprement parler, mais elle compense cela par un tout petit appétit et de longues excursions. La danse figure également parmi ses occupations de prédilection, bien qu'elle ne connaisse que quelques pas par-ci par-là. Elle danse parfois seule dans l'appartement en temps de désoeuvrement, pour son bon loisir. La jeune demoiselle porte des lunettes pour lire et pour écrire, c'est-à-dire très souvent, tant et si bien qu'elle oublie parfois de les retirer. Chi' ne rougit pas mais ses yeux fuient et elle se tortille et gigote plus que d'ordinaire lorsqu'elle est gênée, ce qui est assez rare; en temps normal, c'est plutôt elle qui déboussole ses connaissances. Ses dents de devant sont légèrement plus larges que la normale.



NOT SO LONG AGO...
__________________________________________

Quel magnifique vice que la paresse. L'histoire de Chihiro sera probablement développée inrp. Il n'y a pas grand chose à dire; c'est une existence paisible, en somme. Des jours passés à chercher - et à trouver - des nouvelles facéties et activités à perpétrer dans le même quartier. Jours rythmés par les pluies tropicales et par quelques problèmes financiers lorsqu'il s'agit, pour les parents Nakatani, de payer les études de leurs deux enfants. Des galipettes, des difficultés, de amourettes du passé qui ont tout de même le mérite d'avoir forgé son caractère. Une existence entrecoupée de jolis contes et traditions japonaises, vestiges de l'héritage de la famille Nakatani, primant sur ceux de ses origines norvégiennes.


Moon river, wider than a mile
I'm crossing you in style some day
Oh, dream maker, you heart breaker
Wherever you're going, I'm going your way

Two drifters, off to see the world
There's such a lot of world to see
We're after the same rainbow's end, waiting, round the bend
My Huckleberry Friend, Moon River, and me


PSEUDO : Crème brûléeléeléeléeléeLele


ÂGE : 18 ans


AUTRES FORUMS ? je resterai coïte.


COMMENT ÊTES-VOUS ARRIVÉ ICI ? à dos d’espadon. Le lien m’est atterri sur la tête (j’ai une bosse d’ailleurs, les soins sont à vos frais.)


UN P'TIT MOT À DIRE ? C’est de toute beauté par ici. Tout cela a des airs de la série The Man in the High Castle et si c'est prémédité je vous aime plus encore.
CHIHIRO NAKATANI
feat. Kiko Mizuhara
MessageSujet: Re: ちひろ | Little white lies Dim 3 Juil - 9:26
avatar
POSTES : 72
OÙ ÊTES VOUS ? : oranda
MÉTIER/OCCUPATION : illustrateur et écrivain de livre pour enfant
Voir le profil de l'utilisateur
Notre première prédéfini hehe, champagne encore une fois ! (non c'est absolument pas un prétexte de staffien pour boire)
Bon courage pour la suite de ta fiche et si tu as des question n'hésite pas !


MessageSujet: Re: ちひろ | Little white lies Dim 3 Juil - 10:18
avatar
POSTES : 57
OÙ ÊTES VOUS ? : Zirnitra.
MÉTIER/OCCUPATION : Sergent, dans l'armée.
Voir le profil de l'utilisateur
Bienvenue à toi petit chaton !
MessageSujet: Re: ちひろ | Little white lies Dim 3 Juil - 11:04
avatar
POSTES : 59
MÉTIER/OCCUPATION : Je t'aime, et toi ?
Voir le profil de l'utilisateur
Grand merci à vous deux pour l'accueil !


#93baee


   
   
   
MessageSujet: Re: ちひろ | Little white lies Dim 3 Juil - 11:22
avatar
POSTES : 33
OÙ ÊTES VOUS ? : ZIRNITRA
MÉTIER/OCCUPATION : Chercheur. Enfin, Laborantin.
Voir le profil de l'utilisateur
Coucou poussin 8D

J'ai hâte de voir ta fiche terminée, ton début est bien écrit, il y a comme un rythme lancinant dans ce fragment de texte que j'ai parcouru *w*
MessageSujet: Re: ちひろ | Little white lies Dim 3 Juil - 11:24
avatar
POSTES : 80
OÙ ÊTES VOUS ? : QUI SAIT
MÉTIER/OCCUPATION : CHEF DES SERVICES SECRETS DE ZIRNITRA
Voir le profil de l'utilisateur
Bienvenue officiellement petite fleur !
Je suis déjà fan de ce que j'ai pu lire, je sens que tu as bien cerné le personnage hehe.
Dans mes braaaaaas o/

J'ai pensé en plus à la série High C', je l'aime tellement, mais well, j'y ai pensé après coup ahah
Ça y resemble c'est vrai c:

Bref, bon courage pour la suite.
MessageSujet: Re: ちひろ | Little white lies Dim 3 Juil - 19:07
avatar
POSTES : 59
MÉTIER/OCCUPATION : Je t'aime, et toi ?
Voir le profil de l'utilisateur
Oh la la merci vous deux !  J'espère que je ne décevrai pas !

MessageSujet: Re: ちひろ | Little white lies Dim 3 Juil - 20:43
avatar
POSTES : 43
MÉTIER/OCCUPATION : tatoueuse et vendeuse de vinyl
Voir le profil de l'utilisateur
BIENVENUE CHI' D'AMOUR ! ♥
(Même si c'est toi qui m'a traîné là..? Enfin traîné, je suis venue toute seule, mais chut :m)
ENFIN BREF. Ta fiche est adorable, bowdel.
Heureusement que les deux sont coloc', comme ça je pourrais abuser de voyeurisme ♥
Non en vrai, hâte de faire un rp with you **
MessageSujet: Re: ちひろ | Little white lies Mar 5 Juil - 7:45
avatar
POSTES : 72
OÙ ÊTES VOUS ? : oranda
MÉTIER/OCCUPATION : illustrateur et écrivain de livre pour enfant
Voir le profil de l'utilisateur

félicitations !

Enfin, te voilà validé ! Nous sommes fiers de pouvoir t'accueillir parmi nous ! Or avant de t'amuser pleinement, il te faut jeter un oeil à la FAQ afin de bien intégrer le contexte du forum. Il te faut ici recenser ton AVATAR en suivant les instructions. Puis tu pourras faire une DEMANDE D'HABITATION et enfin créer ta FICHE DE RELATIONS. Pour finir, n'hésite pas à poster une DEMANDE DE RP. Amuse toi bien ! o/

Parfaite, rien à redire ♥


MessageSujet: Re: ちひろ | Little white lies
ちひろ | Little white lies
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» "White Lies." [A.]
» ❧ BROKEN - You've been taking up my mind with your little white lies.
» zack d.coyle ☆ little white lies (end)
» ALBANE & DAWN - White lies
» Young Haitian MD named White House fellow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: PARTIE CRÉATIVE :: LES LIVRETS D'IDENTITÉS :: LES LIVRETS VALIDÉS-
Sauter vers: