MessageSujet: La solidarité se retrouve autour d'un verre. ft Rick Jeu 11 Aoû - 17:27
avatar
POSTES : 19
Voir le profil de l'utilisateur
La solidarité se retrouve autour d'un verre.

Arthur. C'était beaucoup de gentillesse, un brin de folie, quelques parcelles d'innocence, et des litres d'alcool. C'était des sourires, des rires, des bisous sur la joue, et un esprit troublé. Il n'y avait que très peu de choses que le jeune homme ne faisaient pour rendre un autre plus joyeux, il était offreur de service, jardinier, cuisinier ou encore humoriste. Ce garçon se contentait de tous ces heureux, dans des actions vides d'arrière pensée il trouvait tout de même, sans en quémander, toute la satisfaction et le bonheur nécessaire. Mais il arrivait tout de même, que parmi un mois entier un petit nombre de soirée ne lui soit destiné. Bien entendu, il ne prenait pas n'importe quelle date, ces nuits là, il fallait que les voisins n'aient pas besoin que quelqu'un garde leur enfant, il nécessitait de ne devoir pas se lever tôt le lendemain pour tondre la pelouse d'un autre résident à proximité, le moindre individu ayant besoin de lui arriverait à faire décaler ce moment de repos. Mais lorsque le plus grand calme prenait place dans sa vie, lorsque son taux de relation sociale était assez élevé, car jamais il ne serait rempli, c'était dans ce même bar qu'Arthur se rendait.
Il avait ce rituel de commencer par un petit whisky et de continuer pas à pas le processus de bourrage. Le serveur était habitué à ses demandes, et pouvait même anticiper la place où ce garçon allait s'installer. C'était toujours vers le milieu du comptoir, sur un même tabouret qui lui semblait plus confortable que les autres. Il était presque vérifié que cela ne provenait que d'une illusion, mais le rouquin aimait se dire que, pour certaines rares fois, il s'accordait la meilleure place, et un confort qu'il aurait passé à quelqu'un d'autre sans broncher.

Ce même refrain se répéta alors à la nuit tombée, son ombre sortit de chez lui, accompagnée de son corps ils traversèrent quelques rues et ruelles, et enfin, de mouvements assurés fit embrasser son derrière à la mousse du tabouret tant attendu. Le barman vint le rejoindre, peu de clients étaient déjà alcoolisés, c'était plutôt stratégique de venir à ces heures-ci. On arrivait alors que tout demeurait tranquille, et lorsque la soirée se pimentait, lui même faisait parti de ce qui dansaient debout sur les tables.
Néanmoins, quelques conditions devaient se réunirent afin d'être honorées du diplôme de bon moment passé. Le respect se gardait, quelque soit le nombre de verres, et les souvenirs perduraient. Il serait bien dommage de se réveiller le lendemain après-midi en ne sachant pas ses actions de la veille.
On prit la commande d'Arthur, qui scrutait déjà les alentours des yeux, reconnaissant les habitués de ce jour de la semaine. Le temps que son élixir de rire n'arrive, il avait su faire quelques prédictions pour la soirée. Ainsi, le jeune homme avait souvenir que telle personne ne tenait pas vraiment la boisson, tandis que son coéquipier de beuverie le lui reprocherait encore. Ils partiraient alors précocement des lieux, laissant éventuellement une trace de leur passe.
Dans le coin, se localisait les plus bruyants, raison pour laquelle il ne s'en approchait pas, c'était bien mieux de garder une petite distance avec le brouhaha, et comme les tables étaient les plus sollicitées, le garçon s'assurait un peu plus de silence au comptoir. Il pouvait cependant affirmer que ce groupe de personnes restaient souvent jusqu'à la fermeture. Ils ne consommaient ni rapidement, ni en grande quantité, expliquant alors pourquoi tardaient-ils tant à partir. Peu lui important, ils ne le dérangeaient pas grâce à cette distance mise entre eux.
L'endroit ne comptait pas plus de tête pour le moment, mais les minutes et les heures allaient défiler, avec elles, rentreraient les autres accompagnateurs de cette nuitée.

Se retournant vers ce qui allait servir de support à sa potion de coquinerie, il vit justement cette-dernière, posée si silencieusement, à presque le regarder attendant qu'il ne la vide toute entière. Et ce vœux allait être exaucé, doucettement. Elle serait ses premières gorgées avant bien d'autres, pour la remerciait d'annoncer le bal avec un arôme si agréable, Arthur ne pouvait que la savourer du bout des lèvres. Les prochaines seraient avalées avec davantage de rapidité, il se préparait psychologiquement à sentir la chaleur d'un liquide coûteux. Les picotements et la toux qui s'ensuivaient n'étaient plus de ses sensations, il y a bien longtemps qu'il avait dépassé le stade de ressentir cela. Quoique ces symptômes réapparaissaient à la découverte d'un nouveau mélange.  

La solidarité se retrouve autour d'un verre. ft Rick
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Autour d'un verre
» Discussion nocturne autour d'un verre: PV Blodwen C. Kelly
» DECLAN&JENNIFER- "Parlons autour d'un verre"
» viens on va s'aimer autour d'un verre [Andrew]
» Discussion autour d'un verre et plus... [PV: Eldaln Silhae; Kamitate Renzan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LE RÈGNE DE LA TRINITÉ :: CITÉ D'AMENTI :: CENTRE VILLE :: COLORFUL STREETS-
Sauter vers: